voix de l'oubli

07 janvier 2017

Maraude

confluence2unnamed

Ils l'avaient ramassée

lors d'une ronde de nuit

les chiens l'avaient flairée

dans un fatras de cartons

et d'immondices.

Emmenée au poste

flanquée dans une cellule

de dégrisement

- encore une pute

et ronde comme une queue de pelle !-

Elle leur avait raconté

l'esprit embrumé par l'alcool

sa vie de galère

la Ddass la rue la solitude

la lente spirale de la drogue

les passes à la sauvette

sous les porches vite fait bien fait

pour payer la dose quotidienne.

Et … d'ailleurs s'ils voulaient ...

Au matin ils l'avaient lâchée

elle était repartie

vers l'enfer de la rue

où mourir

est plus doux que survivre ...

la routine quoi !

 ...

Posté par sabledutemps à 11:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


01 janvier 2017

Lumière

image 

 

Bonne année !

Posté par sabledutemps à 11:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

12 novembre 2016

Droit au logement

  En l'an de grâce 1262, Jaume 1er, roi de Majorque, lègue à son fils Jaume II une partie de ses terres. Junior hérite donc en plus des Baléares, de la Catalogne et de Montpellier.

Lassé d'être hébergé par les Franciscains et les Dominicains ( pas particulièrement réputés pour être des chantres de la rigolade ) lorqu'il visite ses terres catalanes, Junior décide d'accéder à la propriété et se fait construire un palais à Perpignan. L'histoire ne dit pas s'il a bénéficié d'un prêt à taux zéro ni quel a été le montant de l'apport personnel.

Bref les travaux ont commencé en 1274 et en 1309 pendaison de crémaillère.

La porte était ouverte, alors je suis entrée :

 

IMG_1769

IMG_1762

IMG_1759

IMG_1725

 

IMG_1749

IMG_1746

IMG_1736

IMG_1752

IMG_1747

 

IMG_1726

IMG_1729

IMG_1716

IMG_1742

IMG_1745

 

IMG_1760

 

ça fait envie

mais, bon, je n'ai pas droit à  l'APL

alors ...

...

Posté par sabledutemps à 14:37 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

08 septembre 2016

Oh céans c'est beau ! ... suite.

oleronneries !

pin

image

sans code.

 

fermeture pour cause de

image

congés annuels.

 

 

image

 

Boyard en devenir.

 

 

Pour des raisons d'économie d'énergie 

image

extinction des feux à 21 h.

 

bon ben !

bonne nuit et à bientôt !

...

Posté par sabledutemps à 10:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

05 septembre 2016

Oh céans c'est beau !

 Plein phare.

image

 

 

Posté par sabledutemps à 10:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


06 août 2016

deci delà....

               Cahin ...                

  IMG_0863

IMG_0880

 

 IMG_0876

 

IMG_0920

 

IMG_0931

 

IMG_0927

 

 

unnamed (2)

même pas vrai !

 

                           Caha ...

unnamed (4)

unnamed (5)

unnamed

unnamed (3)

unnamed (2)

 

unnamed (7)

unnamed (1)

unnamed (6)

...

Posté par sabledutemps à 15:47 - Commentaires [8] - Permalien [#]

29 juin 2016

Le passant

Toi qui passes sans jamais t'arrêter

j’ai su au premier regard

que je ne pourrais t'oublier.

C’était l’été à Regensburg.

Pressée, essoufflée j’ai couru

jusqu’au pont de pierre mouillé de pluie

pour te regarder, t’admirer

sans pouvoir dire un seul mot.

Tu étais là, vivant

ta folle exubérance me fascinait

m’envoûtait jusqu’aux confins du plaisir.

Flottait dans ton sillage le parfum

des montagnes enneigées

des riches plaines aux prairies verdoyantes et fleuries.

J’ai voulu te suivre, toi le magnifique

impétueux et fier

je me suis sentie fétu de paille, frêle esquif,

emportée par ton courant indomptable et puissant.

Ton souvenir restera pour toujours

gravé dans ma mémoire.

Bleu musique, impérial

adoré des princes et des poètes

tu m’as faite ondine.

Toi qui passes sans jamais t‘arrêter

J'écris ton nom Donau.

 

( Donau: Danube en allemand )

...

Posté par sabledutemps à 22:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 mai 2016

téou Sable !

 

87973035-dc0a-4a2b-89c3-a0741a31c66e

la vie en bleu 

  

16a8a616-9aa9-4a11-a6f4-5997f6f8eb92 

avec un p'tit peu de blanc moussu

 

42c1e217-a46f-4115-a371-273d20efc906 

et de gris lumineux

...

 

Posté par sabledutemps à 14:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

25 avril 2016

à Massaï

  

chien Wyeth 

Elle est partie

elle reviendra.

- Attends-moi ! -

Alors je l'attends couché à sa place

elle reviendra s'asseoir

sur le couvre lit blanc

Par la fenêtre ouverte

le vent léger frôlera son visage

elle clignera des yeux

au soleil finissant

et posera doucement

sa main sur ma tête

- Sage mon tout beau, je suis là 

rendors-toi. -

Elle me murmurera

au creux de l'oreille

ses histoires ses secrets

que je sais déjà

me parlera d'océan, de vent

de courses folles

et d' aventure

je l'écouterai, la patte sur son genou

elle est ma reine et mon bonheur

je suis son esclave et son roi.

Elle est partie

elle reviendra

Elle me revient toujours

...

P.S.: illustration tableau André Wyeth ( emprunt google ).

Posté par sabledutemps à 21:40 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

29 mars 2016

Chapeau !

Le Diable s'ennuyait grave.

- " On crève de chaud ici, de l'air de l'air ! "

Il était temps pour lui de plier bagage et d'aller inspecter le royaume, voire d'envisager l'acquisition de nouveaux territoires !

 - " Paulo ! Range les fagots, les allumettes, la fourche et tout le cirque, fais les valises, on dégage. "

Paulo était son avocat en chef, celui qui régnait sur une ribambelle d'avocaillons tous plus dévoués les uns que les autres, prêts à tout pour complaire au  "Maître ".

Au tout début de sa collaboration avec le Diable, Paulo avait été quelque peu chagriné. "je suis le seul avocat se disait-il, qui appelle son client Maitre. Puis dans le feu de l'action, ce petit désagrément avait perdu son importance. 

Et le voyage avait commencé dans la joie et la bonne humeur : un p'tit cyclone par-ci, une p'tite guéguerre par- là, quelques petites diableries insignifiantes, histoire de ne pas perdre la main, rien de bien diabolique en somme ... pas de quoi s'enflammer.

Jusqu'au jour où :

- " Nom de Dieu ! "

 - " Maitre ! ça va pas ! "

 - " Humour, Paulo, humour ! ici c'est ... le paradis ! ah ah ah ! "

 - " .... "

 - " On ne peut plus rigoler ? t'es pas drôle Paulo ! Regarde ces pauvres bougres, apeurés, pâlichons, tristes à mourir. Ils marchent sur la tête et ne s'en rendent même plus compte. Observe ! Là sera mon nouveau domaine. Un pays qui a perdu sa dignité, son honneur, sa joie de vivre ... "

 - " ... Et ses accents circonflexes ! ! ! ... c'est pour toi Maitre, sûr, mais il y a encore du boulot, va falloir moderniser et vite ! "

- " Ben t'as le feu aux fesses toi aussi ! ne t'inquiète pas, je suis tout feu tout flammes ! Je rappelle la Cavalerie,  mais avant, les p'tites annonces ; passe moi le journal. "

écoute-moi ça :

 - brade lots de légions d'honneur état neuf jamais servies -

 - vends cause décès brutal stock de kalachnikovs bon état avec étuis et munitions -

 - vends cause cessation d'activité et reconversion professionnelle, lots de véhicules 4/4 occasion suréquipés pour rodéo chasse safari - 

 - " allez Paulo c'est parti, ce soir on leur met le feu :

une kalach à la guerre, un lance-flammes à la famine, une dose d'ebola à la peste ! et la mort, elle est où la mort ? "

 - " déjà passée, elle roule à tombeau ouvert ! ... Dis donc, les gars ils pètent et crachent le feu ! un vrai train d'enfer. L'apocalypse à côté c'est les bisounours, un feu de camp scout ! "

 - " Alors mon Paulo , tu vois, elle a réussi notre affaire, elle tourne, elle fonctionne, elle flambe ? "

 - " Ah oui ! ... du feu de Dieu ! "

images

Photo : emprunt Google

...

Posté par sabledutemps à 00:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


 
Paperblog Instagram