16 août 2013

mystère

Atelier d'écriture d'Asphodèle

écrire un texte en incluant les mots suivants : 

silence, secret, regard, brume, cacher, dessert, chambre, hibou, résoudre, gomme, oeuf, intrigue, divin, oppressant, baigner, ésotérique, magie  et : luire, langueur, lanterne.

 

Journal d'un hibou de campagne.

J'ai peur !

Ils reviennent, ils sont là. Stage de sciences occultes : Une bande de fêlés en mal de surnaturel, amateurs d'intrigue, de magie à la Ari Poteur !

Trois jours encore à supporter ces zombies. Mais vivrai-je jusque là ?

Leur inquiétant gourou, une espèce de fou au regard halluciné n'hésite pas, dès minuit sonné, à se baigner nu dans l'étang voisin en hurlant des propos absolument incompréhensibles, que ces malades qualifient d'incantations ésotériques.

Ululement d'angoisse. j'ai vraiment peur !

Chaque nuit, à la lune levée, ils déambulent, en procession, autour de mon chêne.

Finis la quiète langueur des soirées d'automne voilées de brume, les visites de la petite hulotte et nos secrets partagés dans de doux bruissements d'ailes.

Que veulent-ils ? Que cherchent-ils ? Mystère et boule de gomme !

Désormais, le mystère n'en est plus un, le Maître a parlé :

 - " Invoquez l'esprit divin il vous guidera au pied du Chêne, là où se cache le grand hibou. De cet oiseau des Ténèbres, extrayez la cervelle que vous malaxerez avec du sang de yak et un oeuf d'autruche. Mangez une cuillerée de ce mets diabolique et luira sur vous la Lumière. Ainsi vous résoudrez l'énigme millénaire de la chambre du moine sans tête. " -

Vous comprenez pourquoi j'ai la trouille !

Un tel salmigondis n'est pas fait pour rassurer et l'idée de servir de dessert à ces tordus me fait franchement flipper.

Depuis quelques heures le silence est oppressant, compact, annonciateur de malheur.

Sous nos latitudes, le yak et l'autruche, étant plutôt en voie d'extinction, j'ai donc le funeste honneur d'ouvrir le bal ...

 Après avoir accompli leur sinistre besogne que feront-ils de ma dépouille ?

Moi, Grand-duc, aristocrate jusqu'au bout des serres, peut-être me pendront-ils à la lanterne !

 

014_a

...

Posté par sabledutemps à 14:35 - - Commentaires [25] - Permalien [#]


Commentaires sur mystère

  • Excellent , comme d'habitude. "peut-être me pendront-ils à la lanterne !" . Non non ne vous inquiétez pas, ça ira, ça ira ! Très bonne journée Sable

    Posté par gérard, 17 août 2013 à 08:20 | | Répondre
    • Gérard :
      merci ! oui vous avez raison " ça ira " ! Une bonne façon d'avancer à condition de ne pas être aussi expéditif que les révolutionnaires de la chanson ! ! ! Mais peut-être avaient-ils des circonstances atténuantes.
      Lorsque j'étais môme, j'écoutais cette chanson. Etant trop petite pour comprendre l'inversion grammaticale, je me demandais bien à quoi pouvaient ressembler " des aristocrates à la lanterne ".. mystère !
      Quant à " mon hibou " gageons qu'il a échappé à la lanterne ... ou à la porte de grange ( sport national rural hélas, très en vogue à une époque )
      Merci d'être passé Gérard. Je vous souhaite un excellent week-end.

      Posté par sabledutemps, 17 août 2013 à 11:45 | | Répondre
  • M' enfin !!! Qu' est-ce qu' il attend pour s' envoler ???

    Posté par Pierrot Bâton, 17 août 2013 à 12:34 | | Répondre
    • Pierrot Bâton :
      ... et cette bande d'allumés pour ficher le camp ????

      Posté par sabledutemps, 17 août 2013 à 17:42 | | Répondre
  • Le hibou est encore à l'honneur chez toi
    Dans ces listes de mots, souvent, l'un d'entre eux mène nos billets.
    Un joli conte, un peu triste, comme la folie des hommes.
    Bon we et bises de Lyon

    Posté par Soene, 17 août 2013 à 14:44 | | Répondre
    • Soene :
      J'aime beaucoup les rapaces, et ceux de nuit sont associés au mystère, aux
      légendes sombres ... ce qui leur a valu d'être pourchassés longtemps.
      Bon W. E. à toi aussi et bises de ... Roanne !

      Posté par sabledutemps, 17 août 2013 à 17:51 | | Répondre
      • Mais alors, nous sommes dans la même région
        Bon dimanche

        Posté par Soene, 18 août 2013 à 07:33 | | Répondre
        • Soene :
          eh oui ! je vais souvent à Lyon, mes enfants y vivent;
          Voisines en somme !
          Bises, bonne journée !

          Posté par sabledutemps, 18 août 2013 à 09:45 | | Répondre
  • Bonne idée que de faire parler ce hibou !

    Posté par Olivia, 17 août 2013 à 20:59 | | Répondre
    • Olivia :
      Si nous laissions plus souvent la parole aux animaux, le monde serait peut-être plus ... humain !

      Posté par sabledutemps, 18 août 2013 à 09:07 | | Répondre
  • Excellente idée ce texte où le narrateur est un hibou
    Lui extraire la cervelle ? Pov bête

    Posté par Valentyne, 17 août 2013 à 21:01 | | Répondre
    • Valentyne :
      Peut-être a -t'il échappé au supplice ?

      Posté par sabledutemps, 18 août 2013 à 09:12 | | Répondre
  • Excellent texte! J'ai bien ri en le lisant. Un Grand-Duc finir au bout d'une lanterne, ce serait quand même le comble!

    Posté par La plume..., 17 août 2013 à 22:16 | | Répondre
    • La plume :
      De l'intérêt de connaître l'Histoire ! ! ! Un hibou averti ...

      Posté par sabledutemps, 18 août 2013 à 09:17 | | Répondre
  • Folie des hommes, effroi des animaux ( et d'autres humaisn souvent aussi!!!)
    Excellent ton texte, aurais-tu été dame Hibou dans une autre vie?
    Je t'embrasse

    Posté par colo, 18 août 2013 à 07:44 | | Répondre
    • Colo :
      Dame Hibou ! mais oui, bien sûr. Ah ! les douces nuits en forêt avec le voisin grand-duc
      Et puis l'occasion donnée aux grincheuses-eux de me qualifier aimablement de ... vieille chouette !
      Je t'embrasse fort mageta !

      Posté par sabledutemps, 18 août 2013 à 09:23 | | Répondre
  • et Aristo, en plus
    je comprends ta détresse
    chouette ce texte raconté par cet animal

    Posté par patchcath, 18 août 2013 à 08:15 | | Répondre
  • patchcath :
    chouette ! disait le hibou ... etc !
    Mais le coup de la lanterne,il en avait entendu parler,alors ... peut-être ? une suit à mon histoire ! ! !

    Posté par sabledutemps, 18 août 2013 à 09:30 | | Répondre
  • Oh, vite, que ton Grand Duc vienne se joindre mon hibou à moi : on trouvera bien un truc de défense contre nos problèmes respectifs ! Non ? ^^, J'aime beaucoup la forme du journal.

    Posté par Merquin, 19 août 2013 à 10:00 | | Répondre
    • Merquin :
      Oui l'union fait la force ... d'ululer tranquille ! ! !
      J'ai lu chez toi, j'ai bien apprécié ! Je t'envoie mon grand-duc d'un coup
      d'aile histoire qu'il se refasse une santé
      Cordialement.

      Posté par sabledutemps, 19 août 2013 à 16:31 | | Répondre
  • Quel dommage de ne plus pouvoir profiter des belles prochaines soirées d'automne. Avec la peur au ventre, comme je te comprends, Sable, entourée de tous ces excentriques... pourtant un hibou, c'est si joli
    Quel plaisir de venir te lire.
    Je te souhaite un très bon lundi après-midi.
    Gros bisous, ma chère Sable

    Posté par Denise, 19 août 2013 à 13:50 | | Répondre
    • Denise :
      Il faudrait que mon histoire ne soit qu'une fiction. Hélas les hiboux ont réputation d'oiseaux de malheur et ont longtemps été victimes de la folie des humains. De nos jours certains rapaces nocturnes sont protégés En Suisse aussi ? sûrement, n'est-ce pas ? J'aime beaucoup écouter les hululements des chouettes, c'est impressionnant, parce que la nuit ce sont les seuls oiseaux qui chantent, j'adore !
      Je te fais de gros bisous ma Denise, passe une bonne soirée.

      Posté par sabledutemps, 19 août 2013 à 16:44 | | Répondre
  • Flippant mais extrêmement drôle!
    Il y a un autre oiseau qui chante la nuit, Sable.C'est le rossignol.

    Posté par celestine T, 19 août 2013 à 20:05 | | Répondre
    • CelestineT :
      C'est bien vrai ! Mais le rossignolet du bois joli, lui - et c'est tant mieux - n'est pas pourchassé par les sauvages amateurs de sorcellerie ! ! !
      Excellente soirée.

      Posté par sabledutemps, 19 août 2013 à 23:14 | | Répondre
  • Pauvre hibou, je le plains. Ton texte est beau, même s'il fait froid dans le dos. J'adore !

    Posté par ceriat, 24 août 2013 à 17:28 | | Répondre
Nouveau commentaire