25 novembre 2013

âmes mortes

Les âmes mortes pleurent au grenier des songes

entends !

Elle avait posé la plume pris la dague

lame d’argent ciselé encre de sang.

Elle s’était envolée

poussière d’ombre 

en murmurant dans un dernier souffle

je n’ai pas d’âme

leurs sanglots ne sont que noirs mensonges

et grises plaintes

 

68099871_p

 

Posté par sabledutemps à 22:02 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur âmes mortes

  • Joyeuses fêtes....
    ( j'aime beaucoup la publicité au-dessus: "Aides personnes agées")

    Posté par tunkasina, 26 novembre 2013 à 09:34 | | Répondre
  • Tunkasina :
    Merci, avec toi la fête est toujours plus folle !
    Avant la controverse de Valladolid, tu faisais moins le malin
    Hugh

    Posté par sabledutemps, 26 novembre 2013 à 13:58 | | Répondre
  • Qui a dagué leurs âmes? Une longue histoire, si noire.
    (moi j'ai une pub en español pour apprendre à tricoter...hum!)

    Pour toi ce tableau aérien: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Louis_Janmot_-_Po%C3%A8me_de_l%27%C3%A2me_2_-_Le_Passage_des_%C3%A2mes.jpg

    besos mageta!

    Posté par colo, 27 novembre 2013 à 09:36 | | Répondre
    • Colo :
      longue, longue histoire noire très noire !
      Merci pour le tableau, , lumière espace, une pure merveille.
      Mais dis-moi, c'est pas un peu dangereux le tricot ? ! ! !
      Je t'embrasse Magette.

      Posté par sabledutemps, 27 novembre 2013 à 12:06 | | Répondre
  • Coucou ma chère Sable! J'ai peut-être manqué un épisode mais je trouve que c'est une bien triste histoire... Une histoire des temps anciens!
    Je t'embrasse bien fort de ma Genève bien froide

    Posté par Denise, 28 novembre 2013 à 15:58 | | Répondre
    • Denise :
      Non non tu n'as rien manqué, je te rassure. Ce sont quelques lignes qui me sont venues comme ça sans crier gare. Pourquoi ? alors là mystère ! J'ai vécu au Moyen-âge dans une autre vie, c'est la seule explication
      Je t'embrasse très fort ma chère Denise. Ici aussi à Roanne, il gèle et le vent est glacial et coupant. Brrr !

      Posté par sabledutemps, 28 novembre 2013 à 20:41 | | Répondre
  • Tiens, il va falloir que je réfléchisse, où ai-je déjà vécu dans une autre vie... ?
    Quand j'étais enfant, je pensais être dans le coeur de la terre... et ce que l'on dit maintenant, ou que l'on croit être la croûte terrestre, était, pour moi, la voûte céleste... La terre mère, en quelque sorte, dans son ventre... mignon hein ?

    Posté par LOU, 28 novembre 2013 à 21:14 | | Répondre
    • LOU :
      mignon et tout à fait logique !
      J'ai parlé de mes autres vies dans mon texte " j'ai mille ans ". Folle moi ? D'aucuns le disent ! ! ! et j'm'en contrefiche, limite je le prends pour un compliment ! t'es d'accord, avec moi ?
      La bise ma LOU

      Posté par sabledutemps, 29 novembre 2013 à 14:24 | | Répondre
  • J'ai les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...Rien de plus "chiant" que quelqu'un de perpétuellement raisonnable. et qui joue à être une grande personne sérieuse...

    Posté par LOU, 29 novembre 2013 à 18:03 | | Répondre
  • Dehors peut être ils vont parler dans le froid dans le soleil fuyant sur le soir, peu de mots en somme une image quelque part ,l'inutilisable cercle nature et beauté nouant le fil de l'existence, une branche cassée près de la rive où sombre le plus triste ... C'est de PAtrick LAupin je trouvais que ça complétais bien ton poème ... Bon we quand même!!

    Posté par seia, 29 novembre 2013 à 21:30 | | Répondre
    • Seia :
      Oh merci merci ! Patrick Laupin est un grand poète et c'est un beau cadeau que tu me fais en m'offrant ses mots.
      Les âmes pleurent peut-être de joie ?
      Bon Week-end à toi aussi
      Amicalement.

      Posté par sabledutemps, 30 novembre 2013 à 14:48 | | Répondre
Nouveau commentaire