Commentaires sur Bruissement d' Elle

  • Jolie manière de donner à cette grande dame une dimension universelle!

    Posté par G.Policand, 26 octobre 2014 à 07:53 | | Répondre
    • G.Policand :
      Merci !
      Une grande Dame que j'aurais aimé rencontrer.

      Posté par sabledutemps, 27 octobre 2014 à 14:22 | | Répondre
  • Ça fait presque un an que je suis passé la voir, elle est toujours sur la même page ! J'en déduis qu'elle fait semblant de lire et qu'elle est embauchée là comme surveillante.

    Posté par Cristophe, 28 octobre 2014 à 15:32 | | Répondre
    • C'est époustouflant comme elle arrive à rester figée !

      Posté par Cristophe, 28 octobre 2014 à 15:33 | | Répondre
      • Cristophe :
        Bonnes questions ! Embauchée par qui ? et pour surveiller qui ou quoi ? Et
        puis, t'as vu, elle est toujours habillée pareil : Bizarre non ? Question
        immobilité je pense qu'elle a eu le temps de s'entrainer, j'dis ça, j'dis
        rien !

        Posté par sabledutemps, 29 octobre 2014 à 22:28 | | Répondre
  • Moi je l'entends murmurer les mots lus....
    Elle est superbe, vraiment!

    Posté par colo, 28 octobre 2014 à 16:10 | | Répondre
    • Colo :
      Des mots qui ont traversé les siècles et qui sont toujours aussi beaux, une
      passerelle chargée d'histoire
      Je t'embrasse très fort.

      Posté par sabledutemps, 29 octobre 2014 à 22:34 | | Répondre
  • Bonsoir ma chère Sable, ton titre est très joli et Dame Aliénor est magnifique ainsi.
    Douce soirée avec de gros bisous

    Posté par Denise, 28 octobre 2014 à 20:36 | | Répondre
    • Denise:
      J'ai toujours admiré Aliénor d'Aquitaine, c'était une grande Dame qui a
      profondément marqué son temps. On ne peut pas évoquer Fontevraud sans
      penser à elle.
      J'ai passé quelques jours en Anjou, région chargée d'histoire et j'ai des
      images plein la tête !
      Je te fais de gros bisous ma chère Denise, je suis toujours aussi heureuse
      de tes visites ici.
      Bonne soirée.

      Posté par sabledutemps, 29 octobre 2014 à 22:42 | | Répondre
  • L'atmosphère à Fontevraud est étrange, chargée d'histoire, de mystères. Entre abbaye et prison , les cellules pour nonnes et pour prisonniers ont d'étranges similitudes .
    Et puis il y a ces gisants..qui gisent puisque c'est leur seule occupation: Isabelle d'Angoulême, Richard Coeur de Lion , Henri II et Aliénor d'Aquitaine qui est la seule à gésir en lisant !
    Grande dame certes , érudite, libre d'esprit, intelligente, mais qui a quand même participé à la deuxième croisade . Et quand on sait ce qu'étaient les croisades......ça donne quand même un peu froid dans le dos .
    Je me rappelle avoir passé une nuit à Fontevraud dans un gîte tenu par un "enlumineur" . Fontevraud inspire ...
    Très bonne semaine Dame sable

    Posté par gérard, 29 octobre 2014 à 23:59 | | Répondre
    • Gérard :
      Désolée d'avoir tardé à vous répondre. Internet en pointillé me pose
      problème.( et m'agace prodigieusement ! ), je vous prie de bien vouloir
      m'excuser.
      J'ai volontairement occulté le côté " guerrier " d'Alienor. Je préfère la
      lumière, les arts, les lettres, tout ce qui a fait d'elle une grande Dame.
      Je vous souhaite une excellente soirée. Je vais tenter de publier d'autres
      photos ( mais ce n'est pas gagné, grrr ! ! ! )

      Posté par sabledutemps, 04 novembre 2014 à 21:06 | | Répondre
  • A Bordeaux, la copie était blanche. Et ce bleu effacé, marque du temps. Je viens de survoler Fontevraud grâce GGGGle cartes, à en avoir le vertige. Pourtant, j'y suis allée, il y a bien longtemps, et je ne me souviens pas d'elle. Mais je crois que la nef était, alors, inaccessible.

    Posté par LOU, 02 novembre 2014 à 20:30 | | Répondre
    • LOU :
      Fontevraud, abbaye- prison. Chaque pierre te signale que les abbesses
      étaient " royales ". L'atmosphère est étrange. C'était la 1ère fois que je
      la visitais.
      Je retourne me battre avec Internet ( avant de passer l'ordi par la fenêtre
      ! ! ! )
      la bise ma LOU

      Posté par sabledutemps, 04 novembre 2014 à 21:10 | | Répondre
      • J'ai connu cela du temps où j'avais une commande, un texte à saisir et à mettre en page, voire même de la pub. Puis j'ai confirmé un message et tout le travail d'une journée entière a été supprimé. J'ai failli ouvrir la fenêtre, balancé l'engin par la fenêtre et entraînée, j'allais le suivre. Ben j'ai respiré fort, suis allée peinturlurer un peu. Et je me suis remise au turbin, car la commande était à livrer le lendemain matin.... Alors tu vois, je te comprends...

        Posté par LOU, 04 novembre 2014 à 22:43 | | Répondre
Nouveau commentaire