22 avril 2015

Bordeaux II

Immersion

base sous-marine de Bordeaux

Atmosphère angoissante.

Sensation de froid, d'emprisonnement.

Terriblement impressionnant. 

U-bunker allemand construit en 1941 par 6.500 ouvriers réquisitionnés.

11 alvéoles, 4 bassins à flot, 7 bassins asséchables.

235 m. de long, 160 m. de large, 19 m. de haut. Surface de 41.000m2. Volume total de béton 600.000 m3

 

DSC04496

DSC04495

IMG_4501

IMG_4513

IMG_4500

 

La base sous-marine appartient aujourd'hui au Port Autonome de Bordeaux qui l'a reconvertie en équipement culturel ( expositions spectacles, festivals. )

Actuellement :

IMG_4511 

expo sympa 

...

Posté par sabledutemps à 08:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Bordeaux II

    Est-ce là que frayaient les sous-marins ?
    Ç' est un peu effrayant, non ?

    Posté par tunkasina, 22 avril 2015 à 09:36 | | Répondre
  • Il y a une construction identique à Saint-Nazaire. Aujourd'hui c'est aussi un musée où on peut visiter un sous-marin "l'espadon" , genre de boite à sardines où il fallait entrer avec un chausse-pied.
    Saint-Nazaire a été presque entièrement rasée pendant la guerre par les bombes alliées, la base sous-marine n'a pas été écorchée. Ce sont des constructions monstrueuses de béton armé pratiquement impossible à détruire encore aujourd'hui.
    Alors certains ont fait de ces blockhaus des maisons d'habitations, d'autres ont été murés. La nature mettra encore des centaines d'années pour digérer les vestiges de ce qui a été une des pires boucheries organisée par un des plus dangereux psychopathes que l'humanité ait produit. Et dire qu'il y a encore des nostalgiques de cette période ! Rien n'est jamais fini, l'histoire nous le montre tous les jours.
    Belle semaine dame sable et n'attrapez pas froid dans ces couloirs de béton sordides.

    Posté par gérard, 23 avril 2015 à 08:05 | | Répondre
  • Belles images, mais l'évocation est terrible!

    Pour la justice, l'habitude de couler du béton sur les morts d'un chantier a duré longtemps plus tard (pour cacher les dépouilles de travailleurs non déclarés)

    Posté par G.Policand, 23 avril 2015 à 09:39 | | Répondre
  • En fait un immense "recyclage" intellectuel.
    J'ignorais ce lieu.

    Posté par LOU, 24 avril 2015 à 16:57 | | Répondre
  • Bonsoir ma chère Sable, que tout cela fait froid dans le dos. Tout comme Lou, je ne connaissais pas ce lieu.
    Je te souhaite un très bon dimanche avec toute mon amitié.
    Gros bisous

    Posté par Denise, 25 avril 2015 à 22:35 | | Répondre
  • @ Gérard, G.Policand, LOU, Denise :
    Désolée pour ce long silence.Merci pour vos commentaires.
    Très amicalement.

    Posté par sabledutemps, 16 mai 2015 à 11:30 | | Répondre
  • Merci d'avoir rendu hommage au monument des républicains espagnols oeuvre de mon ami Régis Pédros artiste plasticien, gratteur de guitare à ses heures et sportif émérite.
    Salut Régis.

    Posté par Alex C, 09 juillet 2015 à 13:29 | | Répondre
    • Alex C. :
      Il était pour moi inconcevable de visiter Bordeaux sans passer par la base
      sous-marine, justement pour évoquer la mémoire de ces " enrôlés de force ".
      Hommage à eux, à Régis, à mon grand-père maternel réfugié espagnol, et à
      tous ceux qui se battent contre "la bête immonde " ( ce n'est pas de moi ).
      C'est sympa Bordeaux !

      Posté par sabledutemps, 10 juillet 2015 à 10:16 | | Répondre
Nouveau commentaire