07 janvier 2017

Maraude

confluence2unnamed

Ils l'avaient ramassée

lors d'une ronde de nuit

les chiens l'avaient flairée

dans un fatras de cartons

et d'immondices.

Emmenée au poste

flanquée dans une cellule

de dégrisement

- encore une pute

et ronde comme une queue de pelle !-

Elle leur avait raconté

l'esprit embrumé par l'alcool

sa vie de galère

la Ddass la rue la solitude

la lente spirale de la drogue

les passes à la sauvette

sous les porches vite fait bien fait

pour payer la dose quotidienne.

Et … d'ailleurs s'ils voulaient ...

Au matin ils l'avaient lâchée

elle était repartie

vers l'enfer de la rue

où mourir

est plus doux que survivre ...

la routine quoi !

 ...

Posté par sabledutemps à 11:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Maraude

    Hélas!
    On aimerait parfois être une énorme poule et tous/toutes les prendre sous nos ailes...au chaud.

    Posté par colo, 11 janvier 2017 à 16:36 | | Répondre
  • Bonjour ma chère Sable, il est des situations qui nous retournent le coeur.
    Si on savait tous les tourments de ces personnes...
    Je te souhaite un bon week-end avec toutes mes amitiés et je pense bien à toi.
    Gros bisous ♥

    Posté par Denise, 14 janvier 2017 à 16:11 | | Répondre
  • TRISTE à pleurer!

    Posté par G.Policand, 06 février 2017 à 13:08 | | Répondre
    • G.Policand :
      Oui, en même temps hélas, réalité, routine, quotidien banal dont tout le
      monde se fout dans la mesure où cela ne gêne pas les gens.
      t'as raison c'est pas franchement gai.
      Cordialement.

      Posté par sabledutemps, 07 février 2017 à 14:16 | | Répondre
Nouveau commentaire