28 janvier 2014

Centenaire

    - " Ciel, ma mère a cent ans ! - se disait la Germaine, qui s'acheminait, bon an mal an, vers ses quatre vingt trois - enfin, ciel, c'est façon de parler, enfer conviendrait mieux à la situation. Elle est solide comme un roc cette vieille bique, plus une dent, à moitié aveugle, toujours à se plaindre, mais jamais malade, et toute sa tête en plus ! Tassée dans son fauteuil roulant, telle une veuve noire dans sa toile, elle guette ses proies ! " -   Elle avait enterré la moitié du canton, et ne désespérait pas de... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 08:55 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

13 mars 2013

déménagement

 Il n'était plus question de marcher sur la tête … de ce pauvre type, chauve comme une boule de billard. L'existence devenait difficile, périlleuse, un coup à glisser et se casser la figure. Avant la grande tonte, la vie, ici, était conviviale. D'épis en bouclettes, de nattes en frisettes, c'était le septième ciel à longueur de mèches ! Aujourd'hui, pour survivre, il fallait songer à partir. - Fuyons la mort lente - se dit le pou, un brin malicieux ! - la tête d'un galeux fera bien l'affaire !   P.S. : pour... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 22:44 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
21 avril 2012

une autre idée du temps

  Coucou, je suis là, suspendue au bout d'une chaînette et bien cachée dans la poche du gilet ... Je suis suisse, plate, en argent, les battements de mon coeur sont assez réguliers pour une dame de mon âge. Il faut dire que Grand-Père me bichonne. Je suis très ponctuelle, je n'aime pas être en avance et le retard m'insupporte. J'entends d'ici vos remarques : - « pas marrante, celle-là, un brin psychorigide ! » Eh bien, savez-vous que dans ma profession, la rigueur est de mise, l'à peu près n'existe pas. Marquer le... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 13:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 novembre 2011

aux larmes de Berthe

  Je suis allée chercher l'eau aux larmes de Berthe source bleue près du lac.   Dame de Joux se souvient d'Aimé de Montfaucon son doux amant qu'Amaury pourfendit de sa lame vengeresse. Le long du chemin qui mène à l'eau vive les voix se mêlent au chagrin de la Belle " Priez vassaux priez à deux genoux priez Dieu pour Berthe de Joux " qui pleure son bel amour défunt.   je suis allée chercher l'eau aux larmes de Berthe source bleue près du lac. ... P.S. : pour Kaléïdoplumes, incipit :je suis... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 08:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
18 mars 2011

Châteaux de Sable

  Filigrane Franges d'écume goût du sel sur tes lèvres la mer s'est ouverte et nous emporte improbables rivages   et ton visage   voluptueuses rêveries de tes mains les caresses le terre s'est promise et nous appelle bonheur indicible   et ton visage en filigrane   contrées interdites à nos sens dévoilées le ciel est d'orage et l'invite est promesse plaisirs assouvis   et ton visage en filigrane à l'infini    ... pour Kaléïdoplumes : terre ciel mer visage infini ... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 février 2011

erreur fatale

- Je crois que je me suis trompé d'étage - Il se souvenait avoir dit ça et puis plus rien , le brouillard, le néant. L'histoire avait commencé quelques années plus tôt. Il l'aimait, il l'adorait. Ils s'étaient rencontrés à l'école du cirque et tout de suite, le courant était passé entre eux. Elle habitait au second étage d'une grande maison de pierre envahie par le lierre et la glycine. Chaque soir, assise à son balcon elle l'attendait. Il arrivait joyeux, la guitare à la main et  lui chantait son amour en de longues... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 09:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

07 janvier 2011

urgent !

Jehane comptait les moutons pour s'endormir, quand elle reçut le signal. Encore  - se dit-elle -  ne pourrais-je pas avoir la paix cinq minutes ! …  vous avez un …  nouveau message … nouveau message … reçu … aujourd'hui … à … 20heures . Elle écouta, religieusement, la missive. Les directives étaient claires, il fallait faire les valises et passer à l'action. Jehane d'Arc s'en alla donc lever l'ost et sauver la France. PS :pour Kaléïdoplumes ( consigne : vous avez un nouveau message)
Posté par sabledutemps à 23:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 décembre 2010

le remplaçant

C'est vous le remplaçant !Le pôle emploi m'a prévenu. Entrez. Alors, comme ça, le boulot de nuit vous tente ? Ils vous ont un peu expliqué en quoi consiste la mission. Bon, c'est bien. Oh ! j'ai longtemps hésité à passer les rênes, mais avec l'âge, les rhumatismes, la vue qui baisse … bref, comme on dit, place  aux jeunes. Dîtes-moi, vous m'avez l'air solide et en bonne santé …  tant mieux, parce que la tâche est rude, mon garçon. Faut du souffle, du punch, faut pas craindre de mouiller la maillot … à propos... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 08:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
30 novembre 2010

comme c'est beau

Comme c'est beau ce qu'on peut voir comme ça à travers le sable à travers le verre à travers les carreaux tenez regardez par exemple … comment ça vous ne voyez rien ! mais enfin, regardez ! ce paysage écrasé de chaleur séché au vent du désert Et l'arbre là-bas brûlé par ce soleil de plomb ne voyez-vous le corps qui se balance pendu à la branche  la noirceur de sa peau les zébrures de fouet sur son dos et les silhouettes masquées encapuchonnées qui s'éloignent dans la poussière et le vent et les... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 08:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 octobre 2010

fourmillements

À la fourmilière - C'est encore bloqué ce n'est pas vrai, qu'est-ce qui se passe encore ? Aïe, vous ne pouvez pas faire attention où vous mettez les pieds ! Vous voulez sortir!   eh bien moi aussi . Ah! Ce couloir 5 !   - Oh! tu es là  ma petite, comment vas-tu ? Ben oui, c'est l'embouteillage, comme chaque soir! Que fait Fourmi futée !... et cette agitation,ces va-et-vient incessants, me flanquent le tournis... où vont-elles si pressées ?    - C'est l'équipe de secours avec les fourmis... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 08:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]