07 janvier 2017

Maraude

Ils l'avaient ramassée lors d'une ronde de nuit les chiens l'avaient flairée dans un fatras de cartons et d'immondices. Emmenée au poste flanquée dans une cellule de dégrisement - encore une pute et ronde comme une queue de pelle !- Elle leur avait raconté l'esprit embrumé par l'alcool sa vie de galère la Ddass la rue la solitude la lente spirale de la drogue les passes à la sauvette sous les porches vite fait bien fait pour payer la dose quotidienne. Et … d'ailleurs s'ils voulaient ... Au matin ils l'avaient... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 11:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 janvier 2017

Lumière

    Bonne année !
Posté par sabledutemps à 11:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
12 novembre 2016

Droit au logement

  En l'an de grâce 1262, Jaume 1er, roi de Majorque, lègue à son fils Jaume II une partie de ses terres. Junior hérite donc en plus des Baléares, de la Catalogne et de Montpellier. Lassé d'être hébergé par les Franciscains et les Dominicains ( pas particulièrement réputés pour être des chantres de la rigolade ) lorqu'il visite ses terres catalanes, Junior décide d'accéder à la propriété et se fait construire un palais à Perpignan. L'histoire ne dit pas s'il a bénéficié d'un prêt à taux zéro ni quel a été le montant de... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 14:37 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
08 septembre 2016

Oh céans c'est beau ! ... suite.

oleronneries ! pin sans code.   fermeture pour cause de congés annuels.       Boyard en devenir.     Pour des raisons d'économie d'énergie  extinction des feux à 21 h.   bon ben ! bonne nuit et à bientôt ! ...
Posté par sabledutemps à 10:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 septembre 2016

Oh céans c'est beau !

 Plein phare.    
Posté par sabledutemps à 10:08 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 juin 2016

Le passant

Toi qui passes sans jamais t'arrêter j’ai su au premier regard que je ne pourrais t'oublier. C’était l’été à Regensburg. Pressée, essoufflée j’ai couru jusqu’au pont de pierre mouillé de pluie pour te regarder, t’admirer sans pouvoir dire un seul mot. Tu étais là, vivant ta folle exubérance me fascinait m’envoûtait jusqu’aux confins du plaisir. Flottait dans ton sillage le parfum des montagnes enneigées des riches plaines aux prairies verdoyantes et fleuries. J’ai voulu te suivre, toi le magnifique impétueux... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 22:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 mai 2016

téou Sable !

  la vie en bleu       avec un p'tit peu de blanc moussu     et de gris lumineux ...  
Posté par sabledutemps à 14:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
29 mars 2016

Chapeau !

Le Diable s'ennuyait grave. - " On crève de chaud ici, de l'air de l'air ! " Il était temps pour lui de plier bagage et d'aller inspecter le royaume, voire d'envisager l'acquisition de nouveaux territoires !  - " Paulo ! Range les fagots, les allumettes, la fourche et tout le cirque, fais les valises, on dégage. " Paulo était son avocat en chef, celui qui régnait sur une ribambelle d'avocaillons tous plus dévoués les uns que les autres, prêts à tout pour complaire au  "Maître ". Au tout début de sa collaboration avec le... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 00:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
31 décembre 2015

tôt ou tard ...

Du boulot en perspective ! autant s'y atteler de suite. Donnez de la joie du rire du bonheur autour de vous ...  et ... même un peu plus loin ! Belle douce et lumineuse année 2016. ...
Posté par sabledutemps à 14:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
24 décembre 2015

petit papier

    Bon Noël ! ...
Posté par sabledutemps à 08:34 - - Commentaires [10] - Permalien [#]