28 octobre 2010

fourmillements

À la fourmilière

- C'est encore bloqué ce n'est pas vrai, qu'est-ce qui se passe encore ? Aïe, vous ne pouvez pas faire attention où vous mettez les pieds ! Vous voulez sortir!   eh bien moi aussi .

Ah! Ce couloir 5 !

  - Oh! tu es là  ma petite, comment vas-tu ? Ben oui, c'est l'embouteillage, comme chaque soir! Que fait Fourmi futée !... et cette agitation,ces va-et-vient incessants, me flanquent le tournis... où vont-elles si pressées ?

   - C'est l'équipe de secours avec les fourmis d'avalanche ;  faut dire que le coup de pied d 'hier a dévasté la moitié de la fourmilière et pour tout reconstruire ça va être un vrai travail de … Au fait, tu as lu le dernier Werber , Il parle de nous, c'est bien ; si tu veux, je te le prêterai … ou pas !  Fais pas cette tête, je plaisante ! Depuis quand les fourmis ne seraient pas prêteuses ?

- Bon alors on avance? Je suis pressée, les enfants m'attendent.

- Si j'arrive à me hisser sur la pointe des pieds, aïe, ne poussez pas, je saurai peut-être, ce qui bloque la sortie …?

  • ah! je vois … c'est l'autre devant la porte … tu sais, celle qui se prend pour une diva d'opéra… elle a chanté tout l'été, dit-elle …

  • faut faire quelque chose …

      -    eh bien que quelqu'un lui dise d'aller danser

et qu'on en parle plus, parce que sinon, je vais être à  la bourre !

P.S. : texte écrit pour Kaleïdoplumes, sur le thème embouteillage à la fourmilière.

Posté par sabledutemps à 08:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur fourmillements

  • Symboles&Polysémie

    ça à l'air de tenir bon, pour le moment.
    Tant que l'on manque pas d'essence(?!).
    Daphné résiste toujours à Apollon, Ulysse plus que jamais insensible aux sirènes de la reprise.
    Le nain Narcisse est en train de se noyer confondant l'agitation avec l'action pure et dure(?!). on peux croire en dieu: Une fourmi dissidente m'a prêté son Werber sans intérêt(?!).Lafontaine, palimpseste d'Homère et d'Esope, est une surface spéculaire aux uns, diffus à autres.Toi, t'as trouvé un décodeur.

    Posté par alex cessif, 28 octobre 2010 à 12:44 | | Répondre
  • Bonjour Sable, je viens de lire l'expression "tricoter des gambettes" et ton texte "pressé" et si imagé m'y fait penser, hihi!
    Pensé aussi au sketch de Devos sur la circulation bien sûr.
    J'aime les fourmis-divas...et les fourmis-divan.
    Bon weekend Sable, je t'embrasse fort.

    Posté par colo, 30 octobre 2010 à 09:12 | | Répondre
  • @Alex: un bon gros coup de pied dans la fourmilière, c'est tentant n'est-ce pas?!
    @Colo: peut-on " tricoter des gambettes" et "avoir des fourmis dans les jambes"?...
    Moi, j'aime bien la cigale ; tout le monde la prend pour une fofolle mais finalement n'a-t-elle pas raison?
    Bonne journée (un peu froide, chez nous, pour aller danser!!!).

    Posté par sabledutemps, 31 octobre 2010 à 08:25 | | Répondre
Nouveau commentaire