04 mars 2015

Derrière la porte bleue ...

  Qu'y a-t-il derrière la porte bleue ? des couleurs en myriades des étoiles plein les yeux vert feuillage fleurs d'été terre de Sienne ocre sable bleu du ciel rouge passion jaune soleil bouton d'or des senteurs de vieux bois patiné par le temps des fragrances délicates de parfums capiteux des dentelles égarées des trésors oubliés un sourire de Joconde une perle à l'oreille un déjeuner sur l'herbe une barque pour Cythère un tournesol dans un vase et la Seine à Chatou. allez poussez-la la p'tite porte bleue ... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 17:32 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

20 février 2015

chèvrerie made in China.

Bonne année ! - Dis Sable tu dévisses ou bien ? Tu perds des boulons, pour les voeux, t'as un train de retard ! - Pas du tout, je vais très bien. Je vous souhaite à toutes et tous mes meilleurs voeux de tout ce que vous voudrez pour cette nouvelle année chinoise. Nous entrons dans l'ère de la Chèvre. Evidemment cette chèvre-là, The Chèvre,  est plus dégourdie et plus finaude que la bécasse de Mr Seguin qui se la pétait grave et qui a malencontreusement fini en rouleau de printemps, la chèvre pas Seguin. La Pékinoise en... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 10:25 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
14 février 2015

Fin' amor

C'est la saint Valentin !  la fête des amoureux Une bien belle fête C'est tout plein de mièvrerie rose sucrée ...   14 février 1945 Allemagne : bombardement de Dresde. 750.000 bombes anéantissent la ville : 35.000 morts.   ... de p'tits mamours 14 février 1952  Guadeloupe : des ouvriers d'une distillerie de rhum réclament des hausses de salaires. Ils organisent une grève et empêchent des charrettes de canne à sucre d'entrer dans l'usine. Les forces de l'ordre interviennent et... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 09:42 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 février 2015

De la laine et du bronze.

 Nous avions convenu  les p'tits soldats, Camille et moi de nous retrouver à la Piscine ... de Roubaix.                                       Click pour agrandir   C'est chouette, le bonnet de bain n'est pas obligatoire et les maîtres nageurs sont très sympas !   Mes amis en laine* m'attendaient à l'étage   armée fragile et émouvante       Puis Camille a ouvert... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 17:32 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
27 janvier 2015

Mémoire

Jacek était chef de gare ... Qu'il l'a aimée sa gare ! proprette, fleurie, les trains toujours à l'heure et lui, sur le quai, très fier dans son bel uniforme. Un mot gentil pour chacun, les paysans se rendant au marché, le docteur de la ville et sa femme si belle - bien le bonjour Madame - Bonjour Jacek - Les passagers le saluaient amicalement et les enfants lui enviaient sa casquette et son sifflet - Dis Jacek, je peux faire démarrer la locomotive ? - La vie s'écoulait, simple, insouciante et joyeuse. Et puis, est arrivé le... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 18:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
12 janvier 2015

débriefing et conjugaison

 J'étais je suis je serai et resterai libertaire  L'obscurantisme a pas mal assombri le paysage ces jours-ci ! Même pas peur ! Ma voix, mes mots, mes couleurs sont mes armes les plus redoutables pour combattre la connerie des culs-bénis de toute religion, pisse-froid et bas de plafond de tout poil qui ont cherché, cherchent et chercheront à nous faire taire. La liberté d'expression et de pensée est un droit fondamental pour toutes et tous.  Sachons l'utiliser et le défendre. ...
Posté par sabledutemps à 20:20 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

07 janvier 2015

Posté par sabledutemps à 19:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
05 janvier 2015

Enrouée

Tôt ou tard  redescendre   ... ou pas ! Lyon,  grande roue place Bellecour le 24 / 12 / 2014 .
Posté par sabledutemps à 21:49 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
23 décembre 2014

Givre

  Au jardin  roses en givre. Bon Noël à toutes et tous ...
Posté par sabledutemps à 13:26 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
03 décembre 2014

Dernier souffle.

Dernier souffle. Dormir dans le chagrin du vent, ne plus entendre ses pleurs grinçants de bise froide. Il tremble le vent, il souffre le vent, mille blessures, les rizières au napalm, les oiseaux de mazout, les lacs asséchés et les vallées englouties, les rivières asphyxiées mortes de la folie du monde. Il gémit le vent, il hurle le vent, les plaintes des enfants que l'on force, des femmes que l'on bouscule, des hommes que l'on tue, des trottoirs de Bangkok aux bombes de Gaza, des caves de Grozny aux burkas de Kaboul, tous esclaves... [Lire la suite]
Posté par sabledutemps à 18:34 - - Commentaires [17] - Permalien [#]